Posts Tagged ‘science’

Comic strip ….

dimanche, février 15th, 2015

shebanAucune parole dépourvue de sens dans les chansons de Serge Gainsbourg comme en témoignent les suivantes : ” Viens petite fille dans mon comic strip, Viens faire des bulles, viens faire des WIP ! Des CLIP ! CRAP ! des BANG ! des VLOP et des ZIP ! SHEBAM ! POW ! BLOP ! WIZZZZZ ! Emmanuel Virot et Alexandre Ponomarenko viennent de se pencher sérieusement sur la question (Snap, Crackle, Pop !, http://www.the-scientist.com//?articles.view/articleNo/42152/title/Snap–Crackle–Pop-/,Popcorn: critical temperature, jump and sound, http://rsif.royalsocietypublishing.org/content/12/104/20141247). Si le le lecteur ne saisit pas immédiatement l’universalité de la question, qu’il ait la bonté de se référer non seulement à la conduite du pop corn quand on le chauffe, mais encore au phénomène d’explosion des plantes à fleur et enfin à l’activité musculaire animale. Il ne s’agit pas d’une plaisanterie comme on a l’habitude d’en faire à propos de l’école Polytechnique, la description qui comporte deux étapes : une fracture suivie d’un saut, est on ne peut plus sérieuse. Ne fait-elle pas appel à trois domaines de la science : thermodynamique, biomécanique et acoustique !

Un voeu pieux ?

mercredi, décembre 24th, 2014

langue_babelPour que des périodes de fêtes soient présentes dans tous les domaines, pourquoi ne pas œuvrer pour une abolition des barrières et comme il faut bien en choisir une pour être plus efficace, pourquoi ne pas choisir  celle qui ceinture certains sujets scientifiques, et en premier une barrière linguistique qui semble à la majorité infranchissable  ? C’est le thème de l’éditorial du dernier numéro de Nature Geoscience,  Russia’s scientific legacy (http://www.nature.com/ngeo/journal/v8/n1/full/ngeo2340.html?WT.ec_id=NGEO-201501) qui choisit de restreindre son propos aux sciences de la terre et de l’espace en Russie. Parce qu’aucun domaine de la connaissance ne doit être l’objet d’une exclusion, parce le dialogue est indispensable, parce que la discussion n’est féconde qu’entre personnes opposées mais aussi parce que la science est le domaine de tous, la langue ne doit pas être l’obstacle qui interdit d’approcher ce que l’on croit venu d’ailleurs. Que l’on se rappelle que la Russie parlait au XIX° siècle bien des langues européennes, et que depuis 2007, le cyrillique représente le troisième alphabet officiel de l’Union européenne après le  latin et le grec. L’épistémologie en tant que philosophie des sciences ne peut être que reconnaissante à celui qui lui apporte une nourriture plus exotique épiçant ses plats et flattant son palais. Comme par ailleurs au premier écueil, celui de la langue est venu s’ajouter celui du régime politique, le retard ne risquait pas d’être comblé de si tôt. Il ne semble pas très utile de mettre ses pas dans les empreintes que des contemporains ont déjà faites sur le même chemin autant voyager de concert. On peut penser que les réseaux sociaux scientifiques pourraient constituer un vrai plus en élargissant les ondes de la connaissance. Reste à trouver un support accessible à tous. Et l’on alors tout motif de s’inquiéter, car la tour de Babel a été détruite et l’Espéranto n’a pas tenu ses promesses !

 

Infalsifiabilité ?

jeudi, juillet 28th, 2011

Le journal “Science” (impact factor élevé), vient de publier un “rectificatif” à un article récemment paru et concernant des gènes relevants dans des populations dites âgés.

Il semble que des erreurs se soient glissées en particulier en ce qui concerne des vérifications par des puces à ADN.

Certains s’étonnent qu’une revue aussi prestigieuse ait accepté un article dont on ne saurait dire selon K. Popper qu’il était ou non “infalsifiable”.

N’oublions jamais le canular-pastiche de Sokal, publié dans la revue Social Text, et n’ayant lui, subi aucune vérification d’un quelconque comité de lecture !