Le meilleur ami de l’homme

Enfin l’homme va pouvoir choisir un “nouveau” meilleur ami. Pourquoi en effet ne pas changer un “mammifère, carnivore, canidé” pour un “arthropode, hyménoptère, apidé “? Tout ce qu’un chien peut faire, l’abeille peut le faire aussi, et surtout pour beaucoup moins cher (T-Bee, http://the-scientist.com/2012/03/01/t-bee/) !!! Ce qui est peut-être inattendu c’est que cette découverte pourrrait sembler redonner une nouvelle jeunesse à l’ancienne théorie mécaniste des cartésiens. En effet pour l’un comme pour l’autre il s’agit d’un réflexe conditionné à un stimulus extérieur, mais on sait aujourd’hui que ces deux animaux sont loin d’être les seuls à réagir de la sorte. En fait la finalité serait, du fait de son bas coût, de trouver une méthode de diagnostic rapide de la tuberculose ou d’autres types d’infections. Cette méthode pourrait être la bienvenue dans les pays en développement, là où cette maladie est un fléau et où les conditions socio-économiques laissent encore à désirer. Si cette méthode pouvait y être développée, ce serait une belle réussite de la coopération entre un “homme pas supérieur” et un “animal pas inférieur”.

Tags:

Leave a Reply

Vous n'êtes pas un robot, n'est-ce pas ? *