Comment devenir Superman !

Marvel-groupIl ne faut surtout plus croire à toute réclame du type “Comment devenir Superman en X leçons“,  car il vient d’être démontré  qu’il faut au contraire faire confiance à l’expression mathématique “il faut et il suffit” (expression signifiant  l’équivalence ( <=> ) entre deux propositions A et B). En effet, “il faut et il suffit” que celui qui a inscrit cette finalité dans son projet de vie soit selon, People with These 7 Genetic Mutations Have “Superpowers” (http://thescienceexplorer.com/brain-and-body/people-these-7-genetic-mutations-have-superpowers) possesseur de sept mutations génétiques portant sur les os, le cholestérol, la douleur, le sommeil, le VIH, le paludisme et pour finir l’activité musculaire. Sans couvrir l’ensemble des déficiences pouvant affecter l’humain, ces sept mutations proposent un individu qui se moquerait d’autant plus de possibles fractures osseuses  qu’ il ne ressentirait aucune douleur, ses performances sportives n’auraient pas de limite d’autant qu’il pourrait les pratiquer sans repos, il serait exempt de deux des affections majeures dans le monde, quant à son  alimentation, il s’en rirait n’ayant plus aucune raison de choisir entre un régime méditerranéen ou un autre ! Si l’on excepte le fait qu’une densification osseuse extrême ainsi qu’une analgésie soient réellement souhaitables, il ne faut ni croire ni espérer qu’un individu puisse être porteur de l’ensemble de ces mutations ; il n’est du reste pas dit qu’il serait viable ! D’où à imaginer que tous les “super héros”  soient une invention des Marvels Comics, il n’y a qu’un pas. Pourtant on pourrait aussi s’émerveiller de ce qu’ils aient imaginé des performances humaines dont on vient de découvrir le substratum biologique !

Tags: ,

Leave a Reply

Vous n'êtes pas un robot, n'est-ce pas ? *