Une source inattendue !

Que faut-il penser de cette nouvelle source de cellules potentiellement souches, détectée dans l’urine (Brain cells made from urine, http://www.nature.com/news/brain-cells-made-from-urine-1.11985)? Les fluides corporels dont fait partie l’examen des urines ont été sujets des premières méthodes utilisée par les médecins pour une recherche diagnostique, étiologique et pronostique des maladies. Le manuscrit d’Ebers, XVI° siècle avant notre ère, est l’un des premiers où l’étude des urines est mentionnée (Histoire de l’analyse des urines : Ch. Guyotjeannin, Contribution à l’histoire de l’analyse des urines). On a progressivement tout exploré dans l’urine, du plus accessible, sa quantité, son odeur, son goût, sa couleur, à ce qui pouvait passer pour être de  moins en moins accessible. Est-on pour autant arrivé à l’ultime étape ? Il serait absurde de le croire dans la mesure où la technologie, elle, est encore loin de sa fin ! Dans le cas présent, il s’agit de cellules “ordinaires” qui pourraient emprunter la lignée des cellules souches nerveuses par une reprogrammation dont les vecteurs n’intègrent pas le génome cellulaire. Selon les auteurs il n’existerait que des avantages à cette découverte : facilité de recueil de l’urine, rapidité de différenciation en cellules “neuronales”,  pas de changement d’hôte entre recueil et reprogrammation et absence de tumeur induite après transplantation dans des cerveaux de tats nouveaux nés. Trop beau pour être vrai ? Où est le paragraphe discussion ?

Tags:

Leave a Reply

Vous n'êtes pas un robot, n'est-ce pas ? *