Que faut-il en penser ?

Dans le cadre du « do it yourself » comment doit-on/peut-on interpréter l’article suivant, Powder women’s eggs for home storage, qui débute comme une recette de cuisine : JUST add water and sperm  (http://www.newscientist.com/article/mg21829115.100-powder-womens-eggs-for-home-storage.html) ? En lisant plus avant, on comprend rapidement que la technique expérimentée sur les ovocytes de vache est loin d’être « prête à l’emploi ». Les questions sont multiples et d’une certaine importance : la fertilisation restera-t-elle possible, les embryons seront-ils normaux, quelle sera la durée de la conservation ? On peut se poser la question du pourquoi de cet article qui semble à tout le moins précoce. La possibilité de sa consultation sur la toile, voire sa parution dans une revue de vulgarisation ont tout pour effrayer quand on sait que l’immédiateté de l’information a pris le pas sur la réflexion. On ne peut y voir malheureusement que le désir des auteurs de prendre date avant leurs confrères pour être les premiers pères-propriétaires de la-dite technique : ceux aux quels on fera référence plus tard. Il serait peut-être encore bon d’oser suivre Descartes quand il proposait de ne pas parler de ce qui fait encore polémique et de s’en remettre à la décision des plus sages avant d’en informer le public. Le droit à l’information passe aussi par le devoir des informateurs qui devraient savoir s’appliquer l’éthique de responsabilité .

Leave a Reply

Vous n'êtes pas un robot, n'est-ce pas ? *