La spécificité terrienne ?

imageThe tautology that we must inhabit a habitable world”  Voilà bien La Question car s’il en est que l’on a résolues, que l’on va résoudre, où se situe celle de savoir comment la terre est devenue un monde habitable, la question annexe/connexe, pourquoi appartenant à un autre domaine. C’est donc la question posée par l’article Is Earth Special? ( http://www.the-scientist.com//?articles.view/articleNo/39215/title/Is-Earth-Special-/), article que l’on devrait certainement compléter par la lecture du livre de David Waltham dont on peut avoir un très court extrait dans Book Excerpt from Lucky Planet, (http://www.the-scientist.com/?articles.view/articleNo/39288/title/Book-Excerpt-from-Lucky-Planet/). Comme le disait si bien Mr de La Fontaine “Savoir quoi ce n’est pas l’affaire …”, dans la mesure où il est particulièrement difficile à un non spécialiste de juger de la valeur des trois principes énoncés à propos du contrôle de la température de la planète : la luminosité de son soleilla fraction de lumière du soleil que reflète la planète plutôt que celle qu’elle absorbe, et la concentration de gaz à effet de serre dans son atmosphère. Que les conditions se soient modifiées sur une période de deux billions d’années semble logique et que la vie se soit adaptée semble une réalité ! Ce qui est plus intéressant c’est l’image inversée que l’auteur propose dans son livre lorsqu’il aborde le thème de l’étoile Némésis. L’existence de cette étoile a été postulée dés 1984 mais jamais prouvée, l’idée selon David Waltham, étant d’établir une comparaison entre deux mondes identiques dont l’un a disparu tandis que l’autre prospère pour essayer de répondre au comment du début.  C’est aussi le choix de la déesse qui est intéressant. La Némésis grecque est celle qui représente la colère des dieux, comparable à  Athor sa grande soeur égyptienne qui a vengé Ré de la révolte des hommes. Pourquoi l’homme a-t-il imaginé de tous temps que la terre devait disparaître pour reparaître si ce n’est parce qu’il s’étonne de ne toujours pas pouvoir expliquer  la spécificité de sa planète.

Tags:

Leave a Reply

Vous n'êtes pas un robot, n'est-ce pas ? *