Etait-ce vraiment inattendu !

Parce que LA solution n’a pas encore obtenu son label d’universalité (référence à l’ AOC), il n’est jamais inutile de revenir sur deux moteurs de l’humanité : le principe de responsabilité (voir Ph. Foot) et la philosophie de l’action. Dans la mesure où éthique et action sont indissociables, les traiter séparemment relève de la technique approuvée et utilisée par Alexandre le Grand, trancher le nœud gordien. Solution radicale s’il en fut, mais solution. Parmi l’immensité des situations qui impliquent le noeud gordien on distinguera aujourd’hui celui qui a trait aux moustiques génétiquement modifiés sensés faire barrière à la propagation de maladies endémiques comme la fièvre jaune, la dengue etc…

Les deux propositions en présence sont donc les suivantes : 1° agir sur un vecteur redoutable dans le but 2° d’agir pour le bien de l’humanité en rompant la chaîne  qui va du moustique infecté à l’homme quand celui ci ne peut bénéficier d’un traitement adapté d’où les ravages humanitaires que l’on connaît. Le problème nait du passage de l’essai à son application (Scientists Can’t Agree on Whether Genetically Modified-Mosquito Experiment Went Horribly Wrong, https://www.livescience.com/genetically-modified-mosquitoes-create-hybrids.html?utm_source=ls-newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=20190921-ls) mais pas en ce qui concerne la première étape de “l’expérimentation”. Tout se serait bien déroulé si des descendants improbables et qui n’auraient pas du être féconds n’avaient engendré à leur tour, une nouvelle génération qui allait être plus résistante que la toute première … Rien n’est sûr, les chercheurs sont dans le domaine du possible, voire du probable. Pouvait-on prévoir cette cascade de possibles/probables ? Devait-on en l’absence de réponse à cette première question, imaginer une autre procédure ? Partant du postulat que la prévention de cette population exposée était un impératif existait-il une autre solution ? En d’autres termes est-ce que l’on peut toujours évaluer le rapport bénéfice/risque ?

Tags:

Leave a Reply

Vous n'êtes pas un robot, n'est-ce pas ? *