La vieillesse est un naufrage

Portrait_of_Dorian_Grey_by_LunasilenteApparemment Charles de Gaulle était d’accord avec Chateaubriand quand il se reportait  aux actions d’un Pétain vieillissant qui avait mené la France vers le naufrage. La gériatrie branche de la gérontologie rappelle également que le Géronte de Molière n’est pas un modèle à suivre, tant et si bien qu’il semble exister une adéquation inéluctable entre le vieillissement et le déclin des facultés. Alors que vieillir pourrait être synonyme de  l’acquisition de connaissances, on ne voit plus dans cet état que ce que le corps en montre, à savoir ce qu’il n’est plus. Si l’on s’extasie toujours devant le chêne centenaire, la beauté de celui qui atteint enfin cet âge s’est effacée à une vitesse proportionnelle à celle de la montée en puissance d’une cosmétologie mensongère. Mais si l’on veut lutter contre cette senescence programmée pour finir par mourir en bonne santé, il est indispensable d’en connaître les mécanismes à l’œuvre. Aussi une revue complète dédiée à ce sujet n’est-elle pas de trop ! (How We Age, http://www.the-scientist.com//?articles.view/articleNo/42280/title/How-We-Age/, The Scientist, http://www.omagdigital.com/publication/?i=248289). Qu’il s’agisse d’un processus multifactoriel relève d’une évidence comparable à celle qu’énonce Lina Lamont, dans le film Chantons sous la pluie “Tout le monde parle, c’est une évidence”. Reste à colliger les dits facteurs et surtout à les faire jouer ensemble selon l’ordre que la nature suit sans état d’âme. En attendant que tous ces facteurs soient parfaitement dénombrés, en attendant que l’on sache les faire jouer ensemble, rien n’interdit d’essayer de  retarder  l’échéance fatale dans les meilleures conditions qui soient (Age-Old Questions, http://www.the-scientist.com//?, Nourishing the Aging Brain, http://www.the-scientist.com//?articles.view/articleNo/42273/title/Nourishing-the-Aging-Brain/) pour  pouvoir dire selon Woody Allen ” … l’éternité c’est long surtout vers la fin …”

Tags:

Leave a Reply

Vous n'êtes pas un robot, n'est-ce pas ? *