Posts Tagged ‘neuropsychiatrie’

Peut-on le dire ?

jeudi, avril 8th, 2021
Sigmund freud images vectorielles, Sigmund freud vecteurs libres de droits  | Depositphotos

Au début furent les sexes masculin et féminin selon l’ordre chronologique biblique, féminin et masculin selon l’ordre alphabétique. Il existe également des différences macroscopiques comme le morphotype et des différences microscopiques comme la carte chromosomique. Il existe des ambiguïtés qui peuvent également être macroscopiques ou microscopiques, naturelles ou artificielles. Puis se révéla le genre qui entretient avec le sexe des rapports qui ressemblent fort à ceux qu’entretiennent l’inné et l’acquis. D’un système binaire la société a évolué vers un système dont on ne sait pas s’il est ternaire, quinaire ou sénaire. Quoiqu’il en soit, non seulement la simplicité n’est plus de ce monde mais encore il est très mal venu de vouloir y revenir. Or en ces temps d’épreuves dont l’ignorance n’est pas la moindre, plusieurs articles semblent faire preuve d’un malin plaisir en appuyant là où ça fait mal, à savoir en se concentrant sur le système binaire qui convenait assez bien à nos ancêtres. Voici simplement deux domaines dans lesquels les différences suivent le sexe chromosomique, les réponses immunitaires : Covid 19, sexe, hormones et immunité (https://www.jim.fr/e-docs/covid_19_sexe_hormones_et_immunite_186943/document_actu_med.phtml), Sex Differences in Immune Responses to Viral Infection (https://www.the-scientist.com/features/sex-differences-in-immune-responses-to-viral-infection-68466), schématiquement la neuropsychiatrie : Genetic Variants Tied to Sex Differences in Psychiatric Disorders (https://www.the-scientist.com/news-opinion/genetic-variants-tied-to-sex-differences-in-psychiatric-disorders-68624), voire même le cerveau, thème largement débattu depuis des siècles, Sex differencies in the brain( https://www.the-scientist.com/features/sex-differences-in-the-brain-34758). LA question est donc de savoir, si l’on est toujours en droit de lire ces articles, si l’on est en droit d’en parler et si les auteurs ne risquent pas la mise à l’index !