Posts Tagged ‘barrière hémato encéphalique’

Une barrière qui tombe !

dimanche, juin 22nd, 2014

stressElle passait pour être intangible cette barrière hémato-encéphalique imaginée depuis 1885  et dont l’interprétation s’est acheminée lentement vers celle qui fait foi aujourd’hui. Il a fallu attendre l’arrivée de la microscopie électronique pour que ses différents constituants puissent être mis en évidence et que l’on soit en mesure de comprendre les rapports que chacun entretenait avec son voisin. Presque aucune substance ne peut passer cette barrière  aussi longtemps que son intégrité est préservée. Et si cette frontière est bénéfique dans la plus part des situations on aimerait bien qu’elle ne le soit pas dans d’autres. D’où l’idée osée de vouloir rompre cette intégrité pour que certaines thérapies ciblées sur le système nerveux central puissent être utilisées efficacement (Human brain’s ultimate barrier to open for first time,http://www.newscientist.com/article/mg22229742.400?cmpid=NLC%7CNSNS%7C2014-0619-GLOBAL&utm_medium=NLC&utm_source=NSNS&#.U6Wukl3lpYc). C’est à partir d’une technique utilisée par les radiologues, faisant appel à ce que l’on appelle les microbulles (Des micro-bulles pour détecter les tumeurs, http://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2001/mag0803/sa_4363_cancer_microbulles.htm) qu’il sera probablement possible d’apporter directement au parenchyme cérébral un produit spécifique. Pourtant ces micro bulles ne jouissent pas d’une très bonne réputation quand il s’agit de celles qui se forment dans l’organisme du plongeur au décours d’une remontée trop rapide. Mais dans le cas présent, parce qu’il est  parfaitement maitrisé, ce processus devient extrêmement utile. Cet exemple illustre le fait que le génie de l’homme tient pour une part dans sa capacité à détourner un processus néfaste en son contraire bénéfique. La deuxième face de la médaille mérite toujours d’être explorée.