Posts Tagged ‘cognition’

Scepticisme vs esprit critique

mercredi, février 13th, 2019

Aujourd’hui le terme de cognition appartiendrait-il avec l’expression de rationalité limitée à la familles des éléments de langage qu’il serait bon de développer en société ? On serait en droit de se poser la question au vu et au su de l’efflorescence du sentiment de rejet qu’exprime la société sans distinction de sujets. La critique est une vertu philosophique “la moins partagée du monde” dont la pratique est devenue impossible en raison d’une gestion du temps incompatible avec la moindre once de réflexion. Ainsi n’importe quel sujet de société est-il nécessairement suspecté de fausseté apportant de nouveaux adeptes aux gangs des “climato-septiques, vaccino-septiques, politico-septiques, les OGMo-septiques” (liste non exhaustive !). A cet égard il n’est pas anormal de se demander comment restaurer la confiance grâce à l’exercice de son esprit critique. Les questions posées et “résolues” dans l’article Opinion: What You Believe about “Science Denial” May Be All Wrong (https://www.the-scientist.com/news-opinion/opinion–what-you-believe-about-science-denial-may-be-all-wrong-65448) doivent être mises en parallèle avec la publication L’erreur est humaine : aux frontières de la rationalité de Vincent Berthet (CNRS Editions, 2018, pp 218). L’auteur y développe des stratégies autorisant l’homme à élargir le champ de sa rationalité. Il reste pourtant une question “éthique” : c’est par une observation “entomologiste” de l’objet-homme que l’auteur aurait la possibilité de le transformer en sujet-homme. Sera-ce possible mais aussi est-on en droit de le faire, qui sera autorisé à le faire, qui donnera cette autorisation, sur quels critères ……., c’est le type même d’une nouvelle histoire sans fin.

Ni excuse ni même prétexte !

mercredi, octobre 5th, 2016

a-best-mental-640x468Ce qu’il ne faudrait surtout pas faire : chercher auprès de MR/MME Google des informations liées à de ces deux mots  entrainement cérébral. En moins de 0.54 secondes, le moteur de recherche  détecte 4 030 000 résultats classés selon le PageRank inventé par la société éponyme : un algorithme d’analyse des liens concourant au système de classement des pages Web utilisé par le moteur de recherche Google. Devant une telle avalanche de conseils il devient difficile de faire un choix et donc d’avoir un avis éclairé sur le sujet. Ce dont on peut néanmoins être sur, c’est de la pertinence du sujet ! Si l’on considère que les cruciverbistes sont des adeptes de sport cérébral, l’engouement est ancien puisqu’on  on fait remonter à 1913 l’invention de la première grille par Arthur Wynne ; cette dernière reposant certainement sur des jeux analogues plus anciens sans qu’on en connaisse exactement la date. Toujours est-il qu’il existe une presse spécialisée au titre évocateur de Sport cérébral® (Sport Cérébral est la référence en langue française des grilles et jeux commercialisés par Keesinghttp://www.keesing.com/fr/marques/sport-cerebral) avec pour qualificatif “Le spécialiste des revues de jeux“. Quoiqu’il en soit, il est inutile de prendre pour prétexte ou comme excuse un besoin à la fois urgent et indispensable de “muscler” son cerveau par le biais de jeux dits d’entrainement cérébral (Do “Brain-Training” Programs Work?, http://psi.sagepub.com/content/17/3/103.full, résumé dans, Evidence Lacking for Brain-Training Products, http://www.the-scientist.com/?articles.view/articleNo/47190/title/Evidence-Lacking-for-Brain-Training-Products/&utm_campaign=NEWSLETTER_TS_The-Scientist-Daily_2016&utm_source=hs_email&utm_medium=email&utm_content=35292751&_hsenc=p2ANqtz-9U6xcRa6KZyYwld3TmepF3Lr1IH_gH3i2Ei0y5HdjcXGd6sMNBdVQmnA_5QXlqPDpduzHa0tlVoVD7XZb5j5g7PBX-7g&_hsmi=35292751). Il se pourrait bien que la seule amélioration consiste en de meilleures performances concernant le jeu pratiqué surtout quand on s’y adonne en réseaux contre d’autres partenaires !