Posts Tagged ‘Programme Luminosity’

On peut toujours essayer !

dimanche, avril 27th, 2014

brain-training (2)Quoi de plus tentant pour un humain normalement constitué, que de chercher à augmenter ses performances soit physiques, soit intellectuelles. Les secondes seules seront envisagées. De nombreux moyens ont été utilisés dans le but de procurer une amélioration efficace. Certains d’entre eux défient le temps comme l’alcool ou les psychotropes de quelques origine qu’ils soient. Aujourd’hui c’est la technique qui est requise comme dans le programme du site “Luminosity” qui ne rien de moins que de proposer le programme suivant : “Mettez votre cerveau au défi grâce à un entraînement conçu par des scientifiques” dont les mots choisis sont loin d’être anodins : cerveau, défi, entrainement, scientifiques. Les scientifiques sont les garants de la véracité de la proposition. L‘entrainement fait appel à la notion d’effort qui sera nécessairement récompensé. Le défi engage celui qui le relève et fait de lui un acteur responsable. En fin le cerveau, n’est-il pas le propre de l’homme ? A l’encontre de ces belles promesses  un article ( Does Brain Training Work? http://www.the-scientist.com//?articles.view/articleNo/39768/title/Does-Brain-Training-Work-/), semble vouloir remettre en question ce programme qui se targue pourtant de rassembler 50 millions d’utilisateurs. Il y aurait-il des vrais scientifiques et des faux ou bien des bons et des mauvais ? Que peut/doit penser celui qui n’a pas choisi de s’abonner au programme ? Que doit/peut penser celui qui s’y est abonné ? Même si la publicité insiste sur le fait qu’il s’agit bel et bien d’un sur mesure et non d’un prêt à porter ” Concevez votre programme d’entraînement personnalisé“, il y a peu de chances pour que ce soit le cas dans la mesure où les personnalités sont infinies et où, surtout, il conviendrait de savoir à quel type de tâche  s’adresse EXACTEMENT le programme d’entrainement. Les fonctions cérébrales embrassent de multiples champs et il est peu probable que tous s’améliorent simultanément. Jouer à “muscler son cerveau” mais sans y croire, est dans ce cas la seule attitude raisonnable à adopter.