Posts Tagged ‘cellules épithéliales’

On ne découvre que ce qui existe !

mercredi, septembre 11th, 2013

On connait depuis toujours la résistance des épithéliums de revêtement à différents phénomènes physiques comme par exemple la pression et l’étirement. Il y avait donc fortement à parier que ces cellules s’attachaient les unes aux autres grâce à des structures particulièrement efficaces, car à l’exception des lésions d’ épidermolyse, les revêtements internes d’organes creux autant que le revêtement cutané externe tiennent bon. Le premier à imaginer que les épines caractéristiques du stratum spinosum de l’épithélium malpighien représentaient des systèmes de jonction, fut Giulio Bizzozero. Parce qu’il transgressait le dogme des ponts intercellulaires cher à Louis Ranvier, sa théorie ne fut reconnue qu’avec l’avènement de la microscopie électronique, plus de cinquante plus tard. Depuis les découvertes se sont accumulées et sont là pour témoigner de l’interprétation futuriste d’une vision limitée du fait de la technique en cours au XIX° siècle. Aujourd’hui la biologie bénéficie des acquis de l’ingénierie biomédicale comme le décrit l’article Sensing a Little Tension, (http://www.the-scientist.com//?articles.view/articleNo/37216/title/Sensing-a-Little-Tension/ ) et l’on saura enfin le pourquoi d’une telle résistance ! Il faut savoir attendre avec patience les explications que la technique apporte à la transgression du dogme.