Posts Tagged ‘chaos’

Prédire le chaos

lundi, avril 30th, 2018

Selon la théogonie d’Hésiode, le Chaos aurait précédé l’origine du monde et/ou aurait donné naissance aux dieux primordiaux  dont Gaïa, la terre. Mais qu’il s’agisse d’Hésiode ou d’Ovide, il n’en existe pas de définition précise tant il est vrai que si l’on cherche, par besoin, un commencement celui ci ne peut être qu’imaginé comme informe justement pour permettre une différenciation ultérieure dans laquelle l’homme pourra se reconnaître. Par ailleurs s’il existe un chaos primordial il pourrait tout autant exister un chaos final tant il est tout autant vrai qu’une fin devrait exister sans que symétriquement les conditions puissent en être connues. Commencement comme fin restent mystérieux et sujets à débats enflammés. Et entre les deux, l’homme a placé la “théorie du chaos ou effet papillon” soit la question suivante : « Le battement d’ailes d’un papillon au Brésil peut-il provoquer une tornade au Texas ? » (Pour ceux qui sont “vraiment” intéressés: Effet papillon et théorie du chaos, https://www.youtube.com/watch?v=YrOyRCD7M14). Il ne s’agit ni plus ni moins que du célèbre exemple donné par Lorenz qui travaillait sur les prévisions météorologiques et leurs inexactitudes répétées. On y aborde l’étude des systèmes dynamiques et la notion de déterminisme dans lequel les mêmes causes entrainent les mêmes effets. Pourtant si en théorie la prédiction est possible comme celle du mouvement d’un pendule, en pratique il existe des limites à cette prédictibilité, comme celle du mouvement de deux pendules , limite due à la sensibilité extrême des conditions initiales. Aujourd’hui il se pourrait que l’IA (encore elle) soit en mesure de contourner cette limitation (Machine Learning’s ‘Amazing’ Ability to Predict Chaos, https://www.quantamagazine.org/machine-learnings-amazing-ability-to-predict-chaos-20180418/). Les applications envisagées dépasseront largement le cadre des prévisions météorologiques d’où l’intérêt de cette nouvelle application d’apprentissage automatique. Le chaos ne sera plus ce qu’il était, mais qu’était-il réellement ? L’expression d’une insuffisance humaine que palliera la machine créée par cette même humanité.